Accompagnement des personnes malades

Guérir d’une maladie importante ou grave relève de l’accompagnement médical mais aussi de l’envie de vivre, de façon saine. C’est la nécessité de l’éveil du pouvoir guérir qui est en chacun. La posture de psychothérapie est particulière dans l’accompagnement de la personne gravement malade. Il y a nécessité de soutien dans l’épreuve qui est multiple par la maladie mais aussi ses périphériques : la diminution de ses moyens, la douleur et des comportements immaitrisables, les changements relationnels (personnel, familiaux, professionnels, amoureux…), la lourdeur de certains soins et la difficulté de relation avec le personnel médical… la liste est longue, les changements nombreux.

maladie_img_1Les dynamiques corps esprit (voir page concernée) sont les bienvenues. Elisabeth Kübler Ross et Carl Simonton ont été pionnier dans les spécificités de ces accompagnements. Plus proche, le Dr David Servan- Schreiber a fait un gros travail pour sensibiliser à l’ensemble des dynamiques qui libèrent et favorisent la mobilisation des ressources du corps : se prémunir contre le déséquilibre de l’environnement, ajuster l’alimentation, mieux réagir au stress, établir une relation différente à notre corps. Nombreux ont pris le relais par des méthodes qui visent à renforcer les potentiels de santé et pour se battre au quotidien contre la maladie. Surtout que chacun trouve sa puissance de vie et apprenne à la nourrir.

Les maladies ont une multitude de facteurs. Les moyens d’y répondre sont nombreux. Les pratiques complémentaires traditionnelles sont de plus confirmées par la recherche scientifique, neurobiologie… surtout les terrains sont concernés en profondeur et apprendre à changer est toujours une grande aventure, pas évidente. Le principe qui doit nous mener n’est pas au fond un principe de guerre ni de lutte. Il s’agit de mettre plus de conscience dans notre vie pour changer vers les meilleures attitudes. C’est une révolution ou plutôt évolution intérieure personnelle. A ce niveau, intervient la psychothérapie dans un de ses plus beaux rôles à mon sens : vous aider à accoucher de vous même. Quand le passé ressurgit il est accueilli et accepté. Surtout la lumière est mise sur le sain présent possible.

maladie_img_2Mon itinéraire éclectique, m’a préparé pour vous accompagner : psychothérapie humaniste transpersonnelle, expression créatrice, hypnose, EFT, approches corporelles et énergétiques diverses dont la tradition chinoise, diététique, relaxation, méditation, visualisation, travail du souffle, qigong… Pourtant à chaque fois, la rencontre est extraordinaire car vous êtes unique. Une situation de cancer n’est pas vécue de la même façon d’une personne à l’autre. Une migraine invalidante est unique chez un individu. Les souffrances de fibromyalgie, de maladie pudendale ou les dérèglements de la maladie de Crohn ne sont pas comparables, ni les personnes qui les subissent. Etre une personne handicapée depuis plus de quarante ans avec des traitements lourds se vit de façon spécifique. Je ne sais pas qui sera envoyé la prochaine fois. Les généralités sont balayées. Vous êtes l’expert de vous même : « qui êtes vous vraiment ?», « vers quoi voulez vous allez ? »

Toute la puissance de vie et son processus de maturation sont à l’œuvre en vous. Ce n’est plus le temps de baigner dans de faux espoirs. Pourtant, les améliorations se font tranquillement, finalement stupéfiantes : diminution de traitement et moins d’effets secondaires, puissance de vie, reprise de la vie sociale et professionnelle de façon plus ou moins complète. La maladie est oubliée, ou il est possible de vivre avec en allant bien. Les rencontres sont exigeantes, merveilleuses et surprenantes.

maladie_img_3

Pin It on Pinterest